Result: Présidentielle russe: pas d’alternative à Poutine. Vraiment ?

Présidentielle russe: pas d’alternative à Poutine. Vraiment ?

12/02/2018Posté par Isamoux

 

84 réponses ipad bloque code oublie

  • private photo
    Cestfou ● private 58 • 19/02/2018

    ipad bloque code oublie Non non je connais par exemple bien la Russie et je le dis le répète ce qu'il se passe en Russie et en France au niveau politique n'est juste pas comparable. Il n'y a rien de commun entre ces deux pays. Et si ne voyez pas la différence entre se prendre 8 balles dans le corps et ne pas réussir à accéder au pouvoir quand on est un petit candidat, c'est ennuyeux. Nemtsov ne pourra jamais plus respirer, aimer, embrasser sa fille, faire de la politique, Mélenchon lui est à l'assemblée et en bonne santé il est curieux que cette différence ne vous semble pas flagrante et primordiale.

  • hubertpibody photo
    Hubert Pibody 453 • 19/02/2018

    C'est plutôt vous qui vivez sur une autre planète. Déja parce que vous n'avez pas lue ce que j'ai écris et de l'autre parce que notre démocratie et surtout l'europe et tout aussi pourrie que la bas. pas besoin de tuer des gens, il suffit de le faire médiatiquement, ça suffit amplement.

  • private photo
    Cestfou ● private 314 • 19/02/2018

    Donc vous vivez sur une autre planète à confondre un pays où règne un président à vie depuis presque 20 ans et qui fait assassiner, emprisonner ses opposants et une démocratie. Désolé mais je préfère notre démocratie imparfaite à la démocrature de Poutine mais libre à vous de quitter l'horrible France pour un pays où l'on n'a même plus besoin de voter.

  • hubertpibody photo
    Hubert Pibody 517 • 19/02/2018

    Déja mon premier message parle des affaires qui tombe pile au élection aidé en ça par une presse complétement vendu en oubliant toujours soigneusement Macron. Donc oui de ce point de vue les élection en France n'ont rien a envier à celle de la Russie. Et oui il y a eu des demandes d'invalidation a certain endroit aux niveau des votes.

  • private photo
    Cestfou ● private 718 • 19/02/2018

    Parce que des leaders politiques se sont fait tuer de plusieurs balles aux dernières élections présidentielles françaises, les urnes ont été bourrées, Poutou, Lassalle ou Mélenchon ont été interdit de se présenter ou jetés en prison? Cheminade a du se réfugier à l'étranger car menacé de mort? J'avais pas remarqué.

  • hubertpibody photo
    Hubert Pibody 172 • 19/02/2018

    On voit que vous n'avez pas suivit les élections présidentielle en france.

  • private photo
    Cestfou ● private 734 • 19/02/2018

    Je ne vous parle pas forcément d'islamistes, les maris de la plupart de ces femmes étaient des combattants qui ne voulaient que l'indépendance de leur petit pays. Si la Tchétchénie avait obtenu son indépendance dès le début des années 90, la Russie et le Caucase n'en seraient pas là aujourd'hui et il n'y aurait pas eu tous ces morts civils pendant la guerre ni tous ces attentats.

  • jeremygrobled photo
    Jeremy Grobled 264 • 19/02/2018

    Peut-être … D’un autre côté, d’avoir son barbu de mari éparpillé aux quatre coins de Grozny, ce pouvait aussi être une délivrance, l’aube d’une nouvelle vie? Qui sait, le début d’une jolie carrière musicale, et pourquoi pas, un passage à la Voice...

  • private photo
    Cestfou ● private 575 • 19/02/2018

    Et si c'est le désespoir et parce que dans la société tchétchène on se doit de venger les morts assassinés entre autre.

  • jeremygrobled photo
    Jeremy Grobled 29 • 19/02/2018

    Effectivement. Et je ne suis pas certain que ces veuves l’aient fait de leur plein gré. Pour paraphraser ce bon Kouchner : “ L’Islam, Madame !”

  • private photo
    Cestfou ● private 501 • 19/02/2018

    C'était le fait d'indépendantistes tchétchènes parfois radicalisés dont l'instigateur fut souvent Chamil Bassaiev dans les années 90-2000. Il y a eu ces dernières années une série d'attentats qui étaient le fait de femmes appelées "les veuves noires" dont les mari ont été tués pendant la guerre en Tchétchénie.

  • jeremygrobled photo
    Jeremy Grobled 939 • 19/02/2018

    Les attentats et les prises d’otages étaient donc le fait de l’activisme musulman, pas de Poutine. Et le sont, pour une très très large majorité, sur toute la planète.

  • private photo
    Cestfou ● private 408 • 19/02/2018

    Oui donc la Russie sous Poutine qui devait établir un ère de paix et de stabilité après l'opération soit disant anti terroriste en Tchétchènie qui n'a été mené par Poutine que pour des raisons politiques (pour permettre entre autre à Eltsine de sortir du pouvoir par la petite porte sans procès et avec l'énorme magot qu'il avait volé) n'a nullement permis d'atteindre ce résultat puisqu'il y a eu plus de mille morts dans des attentats durant cette période. Sans parler de tout le nord caucause en proie à la violence, la misère, la corruption et à la montée de l'islamisme qui a connu une ampleur sans pareil depuis les deux guerres tchétchènes.

  • private photo
    Cestfou ● private 756 • 19/02/2018

    On voit que vous n'avez jamais mis un doigt de pied en Russie et que vous ne connaissez rien de ce pays.

  • jeremygrobled photo
    Jeremy Grobled 478 • 19/02/2018

    Je vous cite: ....émaillée quand même de dizaines d'attentats et prises d'otages.

  • private photo
    Cestfou ● private 624 • 18/02/2018

    Je ne comprends toujours pas pourquoi vous parlez d'attentats (de quels attentats exactement parlez vous?) alors que l'on parle ici des prochaines élections présidentielles russes et le fait de savoir si Poutine est un dictateur ou un homme à poigne.

  • jeremygrobled photo
    Jeremy Grobled 625 • 18/02/2018

    Peu importe où les prises d'otage ou les attentats ont lieu, ce n'est pas le fait de Poutine. Ou bien, dans cette logique, les attentats du Hamas sont du fait ou de la faute d'Israël, et ceux de France ont été causés par les actions de la France contre l'islam radical. Faites gaffe, on commence comme ça....et on finit par bramer du Leonard Cohen en Serbo-Croate en traitant l'État de terroriste...

  • private photo
    Cestfou ● private 75 • 18/02/2018

    Est ce que j'ai dit ça? Je parlais de la deuxième guerre en Tchétchénie, de l'Ossétie du sud et de l'Abkhazie géorgienne occupée par l'armée russe et de l'annexion de la Crimée, pas des attentats en Russie.

  • hubertpibody photo
    Hubert Pibody 251 • 18/02/2018

    Macron a été élut comment exactement? Il n'a rien a envier à Poutine question affaire qui tombe pile au élection et coup de main des média qui ne trouvait des affaires que pour ces opposants.

  • jeremygrobled photo
    Jeremy Grobled 784 • 18/02/2018

    Les attentats et les prises d'otages seraient le fait de Poutine ? Vous vivez au Pays des Mille et Une Nuits ?

  • jeremygrobled photo
    Jeremy Grobled 575 • 18/02/2018

    "La Russie de Poutine n’est pas une dictature mais un régime autoritaire auquel la plupart des Russes consentent librement." Mais comment pourrions nous qualifier des régimes européens, dont la France fait partie, qui ont ouvert grand les portes à l'immigration alors que les peuples sont y massivement opposés ? Alors, Madame Natalya, vous êtes en France, et vous avez ici un bel exemple d'autoritarisme, mais celui là, à la différence du vôtre, le peuple n'en veut pas.

  • private photo
    Koba ● private 539 • 17/02/2018

    Parce que tu comprends mal l'histoire russe et leur relation à l'URSS. Du moins tu ne sembles comprendre que la vision de la petite minorité libérale qui a profité de la fin de l'URSS, autour des oligarques. En 2017, les russes classent Staline 1e, Poutine et Pouchkine 2e, et Lénine 3e parmi les personalités mondiales les plus remarquables. Et sa popularité augmente. Je crois qu'y a une réaction comparable aux républicains français sous la Restauration : la France est humiliée par les Alliés qui prétendent la libérer, et une élite de sang-bleu corrompue décrit la République comme un désastre sanglant et Napoléon comme un tyran. Bah les gens, passée la honte et la défaite, redeviennent républicains, et font de Robespierre et Bonaparte des héros. En Russie c'est pareil. Les capitalistes ont tellement voulu humilier l'URSS qu'ils l'ont pillée au lieu de la "convertir". La chute est devenue une catastrophe économique, sociale, morale et politique pour quasiment tout le monde là-bas, qu'on soit libéral ou communiste. De plus en plus, ce que les gens reprochent aux communistes, c'est d'avoir permis et formé en leur sein des Gorbatchev, des Eltsine et cie. Et Staline, qui mieux que Bonaparte a gagné sa guerre et propulsé le pays de ruine à superpuissance, paraît de plus en plus comme celui qui n'aurait jamais permis ça. Par ailleurs, quoi que tu penses de Groudinine, faut quand même voir comme il mène le Sovkhose Lenine. C'est une boîte privée, mais les dividendes sont pas versés aux actionnaires, mais aux salaires et diverses prestations sociales digne de feu le comité d'entreprise d'EDF pendant sa période "communiste". Résultats, la boîte finance pour ses employés la construction des logements, des parcs, crèches, centres sportifs, cabinets de médecine, écoles... emploie ses propres médecins, profs etc., en plus de ses agriculteurs et ingénieurs... Et ça marche.

  • povlimaong photo
    povlimaong 419 • 16/02/2018

    Et oui, en russie, on ne tue pas que les opposants, on assassine aussi des journalistes en passant. Je reconnais qu'on n'en est pas encore là. Si l'on met de côté des affaires boulain, ampin (ou empain ?), bérégovoy ... Et je t'en passe sûrement ... Mais bref ! Dans l'opposition, mélenchon fait surtout figure de figure imposée, mais l'opposition devrait, à minima, rassembler tous ceux qui ne sont pas d'accord avec les mesures en cours, et pas uniquement mélenchon et quelques divers gauches, mais également des ps, des lr ... D'autres ? Y compris dans les rangs des lrem, d'ailleurs. Mais que sont les ps et lr devenus ? Donc, en quelque sorte, on tue l'opposition en ne mettant en avant QUE mélenchon. Mais au moins, lui il sait pourquoi il s'oppose, et il sait s'en expliquer. ... Maintenant, si tu ajoutes que la presse, dans sa totalité est entre les mains d'un tout petit nombre de personnes (tu as plus de doigts sur tes deux mains qu'ils ne sont.), et les moyens d'informations publics que sont les radios et les télés, et indépendamment de ce qu'on en pense par ailleurs, court à la privatisation. Moi, je dis que comparaison n'est pas raison, mais, comme dirait l'autre, "en même temps", il y a quand même un petit quelque chose derrière tout ça. Non ? (:-o))) Maintenant, je dis ça ... Mais ... Je vais bien, tout va bien, je suis gai, tout me plait, je ne vois pas pourquoi ... Pourquoi ça n'irait pas !?!...♫♪♫

  • disqus_K08Zkphe5u photo
    Hanuman 969 • 16/02/2018

    Je n'ai jamais dit que c'était peu ou prou le même système qu'en France, d'ailleurs si vous relisez mes messages je n'ai jamais nié qu'il y avait des bourrages d'urnes en Russie, ni que des opposants avaient été assassinés ou opportunément condamnés pour les écarter des élections (Navalny, mais aussi Oudaltsov qui a fait quelques années de camp de travail). Je remarque simplement que cette domination autoritaire se double d'une domination médiatique plus "subtile" qui pourrait même suffire dans la situation actuelle à faire gagner Poutine (en tout cas c'est ce que nous décrit l'article). Et j'ajoute que ces mécanismes sont aussi à l'oeuvre chez nous et pervertissent notre démocratie. Car si personne ne doute du caractère autoritaire du régime de Poutine (en tout cas pas moi), il semble bien souvent admis que notre système représente l'exemple parfait du libre arbitre, or de mon point de vue le chemin vers la liberté est encore long.

  • private photo
    Cestfou ● private 233 • 16/02/2018

    Je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire. En attendant Nemtsov ne pourra plus jamais parler et Mélenchon est à l'assemblée. Ça fait une sacrée différence.

  • povlimaong photo
    povlimaong 74 • 15/02/2018

    Y a pas 36 solutions ! On assassine les opposants, ou on tue l'opposition. ... En dehors de ça ???...

  • private photo
    Cestfou ● private 865 • 15/02/2018

    Vous dites surtout du mal de Macron ce qui passerait très bien sur RT qui déteste notre président.

  • marianne-a821a161aa4214f5ff5b8ca372960ebb photo
    Citoyen Lambda 985 • 15/02/2018

    Mon post dit du mal de Poutine, vous croyez que ça passerait sur RT ?

  • private photo
    Cestfou ● private 576 • 15/02/2018

    Et donc lorsque l'on est humilié ça donne le droit d'annexer, de bombarder à tout va? Vous m'inquiétez. Ce qu'a restauré Poutine c'est une certaine aisance économique pour une partie de la population et une certaine stabilité intérieure émaillée quand même de dizaines d'attentats et prises d'otages.

  • private photo
    Cestfou ● private 844 • 15/02/2018

    Des bourrages d'urne il y en a eu pléthore en Russie (des preuves filmées sont visibles sur le net) aux dernières élections présidentielles de 2012 (et aux suivantes) où il a été élu au premier tour avec des scores frôlant les 100% dans certains coins du Caucase et du sud de la Sibérie notamment. En 2011 il y a eu tellement de fraudes aux élections législatives russes que des dizaines, centaines de milliers de personnes ont défilé contre Poutine, manifs qui ont perduré jusqu'aux élections présidentielles de 2012. Nemtsov et Navalny étaient à la tête de ce mouvement. Maintenant qu'il a "éliminé" ses deux principaux adversaires Poutine peut cyniquement dire que cette année il y aura (peu) de fraudes. Pour ma part je ne peux comparer ce qu'il se passe en France avec la Russie puisque ça n'a rien à voir. Ou je parle de l'un ou de l'autre mais les mettre en parallèle en concluant que finalement c'est plus ou prou le même système n'avance à rien pour moi.

  • urbain69 photo
    Urbain69 972 • 15/02/2018

    Un peu comme cela oui. Je n'ai pas dit approuver, je dis juste que le sentiment d'humiliation ressenti par de nombreux Russes après la déconfiture de l'URSS et la prestation de l'ivrogne dénommé Eltsine a justifié dans l'opinion publique la présence d'un chef autoritaire qui a restauré un peu de cette fierté.

  • disqus_K08Zkphe5u photo
    Hanuman 932 • 15/02/2018

    Je n'ai pas écrit qu'il n'y avait aucune différence entre la Russie et la France (ce serait idiot) mais je ne suis pas d'accord non plus pour dire qu'il n'y a aucune similitudes entre elles. L'article explique justement que Poutine semble se reposer plutôt sur des techniques de manipulation médiatiques que de bourrages d'urnes / élimination physique d'opposants pour cette élection. Cette forme plus subtile de domination doit nous interpeller en tant "qu'occidentaux" car nous en sommes nous aussi l'objet. Il est toujours plus facile de voir la propagande de l'étranger car elle est dénoncée par la nôtre, mais ne pas voir la nôtre est aussi une forme de cécité.

  • private photo
    Cestfou ● private 547 • 15/02/2018

    Pardon? Что вы скажете?

  • private photo
    Cestfou ● private 909 • 15/02/2018

    Parce que vous croyez que Poutine va laisser faire ça? Il a le doigt sur le bouton. Si Groudi fait un pas de côté il est éjecté. Déjà pour avoir le droit d'être candidat il faut en quelque sorte avoir été adoubé. Les "vrais" candidats opposants sont morts ou en prison.

  • private photo
    Cestfou ● private 651 • 15/02/2018

    Je ne comprends pas bien votre réflexion, tous les médias sont aux mains du kremlin donc les Russes sont super habitués de ne voir que Poutine à la télé quand il y a des élection et quasiment jamais les autres qui de plus ne comptent absolument pas et sont des "candidats de paille" qui ont reçu l'absolution de Poutine un peu comme un produit vendu sous différents noms et packaging qui en réalité sortent tous de la même usine. Les vrais opposants c'est simple ce sont ceux qui sont empêchés de se présenter, pour qui juste essayer d'être candidat représente les 10 travaux d'Hercule. Les plus chanceux se retrouvent en taule ou sont obligés de fuir à l'étranger car trop menacés, les moins chanceux sont au cimetière avec quelques balles dans le corps comme Nemtosv. Je n'ai pas l'impression qu'en France Mélenchon ou Poutou se soient fait trouer de plusieurs balles devant l'Élysée! Je ne vois aucune similitude avec ce qu'il se passe en France. Certes on a les mêmes plateaux télé clinquants, des meetings de Poutine avec force drapeau, on voit quelques fois apparaitre les "candidats de paille" mais ça s'arrête là. Les Russes sont moins dupes que certains occidentaux ici et ailleurs qui veulent toujours à toute force comparer la Russie qui avec la France qui l'Allemagne ou autre et ne voient jamais aucune différence. Ça me semble un poil inquiétant cette cécité.

  • disqus_K08Zkphe5u photo
    Hanuman 692 • 15/02/2018

    Eh bien, s'il y a vraiment besoin d'expliquer ça, c'est un petit trait de noire ironie relatif au fait que si Poutine délaisse les bourrages d'urnes au profit des petites campagnes médiatiques de décrédibilisation de ses adversaires on voit mal ce que nos systèmes politiques et médiatiques pourront bien lui reprocher. Je m'étais déjà fait la réflexion en lisant quelques articles du Guardian récemment, qui alertaient sur le fait que "non seulement Poutine veut gagner les élections mais en plus il veut le faire sans tricher" (!) et qui décrivaient le système de propagande médiatique pour maintenir Poutine au pouvoir. Les similitudes avec les méthodes de nos propres médias dominants étaient frappantes, de mémoire, il y avait : - Le catalogage d'office dans des catégories perçue comme extrêmes ou repoussantes dans la population (l'article citait "libéral" dans le contexte russe, on peut penser à "extrême gauche" ou "populisme" chez nous). On fait constamment référence au candidat par ces termes, sans plus d'explications, comme un fait admis. - L'association à un adversaire étranger. ("agent américain" chez eux, "Venezuela" chez nous, on a les adversaires qu'on peut... Bon heureusement y'a Poutine aussi.) - Les rumeurs de corruption et de malhonnêteté (ici les comptes à l’étranger de Groudinine), il va sans dire que celles concernant le pouvoir sont au maximum passées sous silence et celles de l'opposition exagérées et exploitées à n'en plus finir. Ça existe aussi chez nous dans une moindre mesure, témoin le récent article du monde sur les comptes de campagnes qui insiste particulièrement sur ceux de Mélenchon en insinuant lourdement qu'ils sont frauduleux, sans s'étendre particulièrement sur ceux de Macron alors que certains donateurs ont dépassé la limite autorisée de 4 600 euros par personne. - Bien sûr, il y a aussi la censure et le contrôle de l'information par les grands médias, l'opposition a peu d'audience en Russie, mais c'est aussi le cas chez nous. Il a déjà été montré que le temps de parole de la France insoumise pendant la campagne était sensiblement inférieur à celui d'En Marche, et même sur internet les grands intérêts se mettent en mouvement : sous couvert de lutte contre les "fake news" Google a récemment déréférencé une tripotée de sites de gauche américains. Dénoncer la propagande russe c'est bien, mais il ne faut pas perdre de vue qu'il existe une propagande occidentale, il est d'ailleurs frappant, quand on suit l'actualité internationale de constater que des personnalités aussi différentes que Mélenchon, Iglesias, Sanders et Corbyn, qui n'ont en commun que leur positionnement à gauche, sont régulièrement la cible des mêmes attaques : "populistes" "colériques" "extrêmes" "antisémites" "chavistes" "dictatoriaux" "poutiniens", etc... Tiens dernièrement c'était au tour d'Iglesias d'être "déprimé", c'est Mélenchon qui a du lui filer le virus en Catalogne. :)

  • private photo
    Cestfou ● private 74 • 15/02/2018

    Quand Poutine a démarré sa carrière de président à vie de la Russie, Macron était encore étudiant. Je ne vois pas en quoi, comment Poutine copie Macron qui ne sait même pas tuer les ours d'un seul regard et ne chevauche pas torse nu des chevaux dans la toundra.

  • private photo
    Cestfou ● private 448 • 15/02/2018

    Vous avez du mal vous renseigner, en 2011, 2012 et les élections suivantes il y a eu de grosses fraudes électorales, bourrages d'urnes (qui ont été filmé et répertorié), des bulletins de vote ont été falsifié, des personnes ont eu le droit de voter autant de fois qu'elles voulaient mais pour le "bon" candidat c'est à dire celui de Russie Unis (moyennant un billet), des personnes ont été emmené par autocar pour aller voter pour le "bon" candidat etc...

  • private photo
    Cestfou ● private 231 • 15/02/2018

    Quand il fait - 40 l'hiver on peut regretter le chauffage collectif oui. Je suis déjà allé en Sibérie et j'habitais dans un immeuble où le chauffage collectif ne fonctionnait que lorsque les températures étaient passés en dessous de -5°. J'ai rarement eu aussi froid.

  • private photo
    Cestfou ● private 374 • 15/02/2018

    En UE on a une (extrême) droite Kremliniste et elle se porte hélas fort bien. Poutine est un criminel et un des plus grands voleurs au monde ce que n'est pas Macron.

  • private photo
    Cestfou ● private 726 • 15/02/2018

    Oui oui on sait en Tchétchénie, république qui a perdu 20% de sa population durant une guerre boucherie qui a duré 10 ans, on a voté pour Poutine à 99,8% aux dernières élections russes. Mieux que Nazarbaïev! C'est vraiment le plus fort ce Poutine.

  • private photo
    Cestfou ● private 456 • 15/02/2018

    Vous devriez faire un tour en Russie, humer l'air d'une démocrature et aller rencontrer la famille de Boris Nemtsov ou d'Anna Politovskaïa tous deux assassinés parce que trop ouvertement opposés au tsar Poutine. Quant à l'énorme couverture bienveillante en France de Navalny je ne la vois pas et quand bien même, il s'en fiche, il aimerait juste se présenter aux élections russes plutôt que d'être menacé, jeté en prison ou agressé physiquement par des poutinistes nationalistes qui lui balancent par exemple du "brillant vert" au visage un produit qui a faillit lui faire perdre l’œil. "Heureux Navalny" qu'est ce qu'il ne faut pas entendre!

  • private photo
    Cestfou ● private 748 • 15/02/2018

    C'est Poutine qui choisit les candidats (de paille) qui auront le droit de se présenter. Les vrais opposants comme Nemtsov, Navalny sont empêchés de devenir candidat.

  • private photo
    Cestfou ● private 791 • 15/02/2018

    C'est à dire?

  • private photo
    Cestfou ● private 646 • 15/02/2018

    En France on ne bourre pas les urnes de manière grossière on n'empêche pas un Poutou ou un Mélenchon de se présenter, on ne tue ni n'emprisonne les opposants. Il y a une alternance politique et des élections libres même si c'est vrai on a l'impression de toujours élire les mêmes politiciens.

  • private photo
    Cestfou ● private 249 • 15/02/2018

    Je ne pense qu'on va se mettre à assassiner des opposants en France devant l'Élysée comme on le fait en Russie devant le Kremlin (Nemtsov), ni les mettre dans des camps ou en prison (Navalny) ou qu'ils soient obligés de fuir à l'étranger à force de menaces et d'intimidations diverses (Kasparov)

  • private photo
    Cestfou ● private 343 • 14/02/2018

    Volontaire c'est à dire? Un type qui fait bombarder des civils russes (Tchétchénie), qui annexe un morceau de l'Ukraine, qui occupe une parti de la Géorgie?

  • urbain69 photo
    Urbain69 633 • 14/02/2018

    Beaucoup de Russes voient en Poutine un tyran. Mais ils voient aussi en lui le chef volontaire qui fait cruellement défaut aux Nations occidentales

  • urbain69 photo
    Urbain69 268 • 14/02/2018

    mais les magasins sont approvisionnés

  • povlimaong photo
    povlimaong 531 • 14/02/2018

    Eh oui ! la résignation des électeurs ??? Tout est là ! Celui qui prend les rênes, du coup, n'est qu'un homme de paille. ... En russie, c'est le contraire. Mais lui, il enferme les opposants. Bientôt chez nous comme là-bas ici ...♫♪ Faut dire qu'ma p'tite suzie n'est jamais arrivée par le boeing de 15h33. Et elle n'a jamais été au minesota. ... D'ailleurs, y a pas d'petite suzie non plus.



Envoie ton commentaire